Recherche personnalisée

La sécurité des Bitcoins

Le Bitcoin est une monnaie pour le moins inhabituelle car elle est décentralisée et virtuelle. Deux propriétés qui ne sont pas toujours bien comprises et qui demandent à être approfondies afin de déterminer notre confiance.

La fiabilité de l'économie Bitcoin

Avant de parler de la structure sur laquelle fonctionne le Bitcoin, il importe aussi de se renseigner sur la stabilité de l'économie Bitcoin. Celle-ci étant aussi influencée par de nombreux facteurs tels que la confiance et la légalité.

La solidité des Bitcoins

Puisqu'il repose entièrement sur une cryptographie robuste sans point central, on peut dire que la sécurité de ce système est très solide. Mis à l'épreuve pendant plus de 2 ans, le Bitcoin a prouvé par la pratique sa capacité à résister à de nombreuses formes d'attaques. Aujourd'hui, le Bitcoin est déjà considéré comme le réseau de calcul distribué le plus puissant du monde.

Se faire voler son porte-monnaie

Le plus grand risque du réseau Bitcoin est de se faire voler son porte-monnaie. Ce risque est en soit pratiquement le même que le risque de se faire voler un vrai porte-monnaie. Il faut donc prendre les mêmes précautions. Laisser un ordinateur sur lequel Bitcoin est installé à la portée de tous ou sans antivirus revient à laisser traîner son porte-monnaie.

Mais comme il peut être difficile pour certaines personnes d'assurer la sécurité de leur ordinateur, il est également possible d'utiliser des banques en lignes telles que Coinbase pour conserver ses Bitcoins à l'abris. Tant que le mot de passe utilisé pour accéder à votre compte n'est pas enregistré dans votre ordinateur, vous avez alors moins de responsabilités à assumer.

Protéger son porte-monnaie peut être fait en encryptant votre porte-monnaie. Ce qui empêche un éventuel voleur de pouvoir utiliser son contenu sans connaître votre mot de passe. Et par la même occasion, cette sécurité peut se retourner contre vous si vous oubliez votre mot de passe. Il est aussi très important d'avoir une sauvegarde de son porte-monnaie.

Si une personne devait considérer l'idée de stocker beaucoup d'argent dans le Bitcoin, il est préférable de considérer l'idée de stocker ses Bitcoins hors-ligne pour se protéger des risques reliés à l'informatique. Ce qui signifie de sauvegarder la clé privée d'une adresse Bitcoin sur papier ou sur une clé USB, de supprimer cette clée de son ordinateur et de mettre le papier dans un ou plusieurs endroits sécurisés. Une fois cette étape complétée, il est toujours possible de déposer des fonds en utilisant l'adresse Bitcoin. Mais sans la clé privée pour déverouiller cette adresse, il est impossible de retirer le moindre fonds.

Le pseudo-anonymat

Un autre risque du système Bitcoin est la mauvaise compréhension de l'anonymat qu'il offre. Car beaucoup le décrivent comme un système anonyme, ce qui est partiellement vrai. Il convient de préciser que chaque transaction effectuée sur Bitcoin est inscrite à vie dans le grand journal de transaction de Bitcoin. Chaque transaction contient la somme versée, la date et les adresses Bitcoins du payeur et du receveur. Ces informations ne permettent donc pas d'identifier une personne utilisant le réseau Bitcoin.

Toutefois si vous publiez votre adresse Bitcoin sur votre site web, il est alors possible pour quiconque de savoir que cette adresse vous appartient. Puisqu'il est aussi possible de connaître le solde d'une adresse Bitcoin et de retracer toutes ses transactions dans le journal, une telle divulgation peut porter atteinte à votre vie privée.

D'où l'importance d'adopter de bonnes pratiques, en conservant certaines adresses Bitcoin pour un usage privé. Et d'autres pour un usage public. Ou encore, d'utiliser un porte-monnaie Bitcoin en ligne qui brouille automatiquement les soldes en croisant les transactions entre ses utilisateurs, comme le fait peut-être le service Coinbase et Blockchain.

La faille du 51%

Puisque le système de Bitcoin est totalement décentralisé, il est très important qu'aucun individu en particulier ne puisse prendre le contrôle du système. Or, si une riche organisation trouvait le moyen d'acheter une puissance de calcul dépassant celle du réseau tout entier, elle pourrait rendre le réseau in-fonctionnel pendant une période de temps limitée et causer divers dégâts. Toutefois, une telle attaque se limiterait uniquement à nuire à l'état du service. Elle ne permettrait ni de fermer le réseau Bitcoin, ni de voler des Bitcoins. En plus d'impliquer des coûts très élevés sans offrir de gain en retour.