Recherche personnalisée

La fiabilité de l'économie Bitcoin

Bitcoin est une économie encore très jeune malgré sa relative solidité. Il est intéressant de se questionner sur la fiabilité du Bitcoin.

Un protocole inviolable

Le protocole sur lequel repose le Bitcoin est infaillible en apparence. Même si on ne peut jamais exclure l'idée qu'une faille puisse un jour être trouvée, ce scénario reste improbable. La cryptographie sur laquelle repose le Bitcoin protège aussi les banques depuis de nombreuses années et le Bitcoin a déjà résisté à de nombreuses formes d'attaques. Si le Bitcoin devait rencontrer des difficultés, celles-ci auront beaucoup plus de chances d'être causées par la manière dont il sera perçu et utilisé que par un défaut de programmation.

La confiance envers le Bitcoin

Ainsi, la plus grand faille du Bitcoin découle de la confiance qu'on lui accorde. À même titre que toute autre devise, la valeur du Bitcoin dépend de l'offre et la demande. Ce qui implique qu'une mauvaise nouvelle peut affecter la confiance du marché et pousser de nombreux investisseurs à vendre leur Bitcoin, lui faisant perdre de la valeur. Tout comme cette même confiance peut amener d'autres investisseurs à profiter de ces chutes en valeur pour acheter le Bitcoin à prix bas, le faisant à nouveau augmenter en valeur.

Il faut donc savoir considérer le Bitcoin pour ce qu'il est, une monnaie expérimentale. Le Bitcoin a déjà subi des coups médiatiques très durs et des chutes drastiques de sa valeur. En particulier lors du piratage de la principale banque d'échange Mt.Gox . Toutefois le fait que le Bitcoin ait survécu à ces coups sévères est un bon indicateur de son potentiel de résilience.

La volatilité du Bitcoin

Contrairement à la monnaie classique, aucune banque centrale ni aucune autre organisation ne dispose du pouvoir de créer ou détruire des Bitcoins afin de manipuler sa valeur. La valeur du Bitcoin est donc toujours le reflet exact de l'offre et de la demande. Et elle est plus volatile que les autres monnaies, c'est à dire qu'elle peut varier de façon importante sur de courtes périodes.

En théorie, la valeur du Bitcoin devrait se stabiliser au fur et à mesure de son adoption. Car chaque vente et achat au sein d'une économie large et diversifiée n'a que peu d'impact sur l'ensemble du reste de l'économie. Toutefois, la question qui se pose est justement de savoir si la volatilité du Bitcoin l'empêchera de se développer jusqu'à atteindre cet équilibre. Ou encore si cet équilibre n'est que théorique. Seul le futur saura le démontrer car ce type d'économie n'a pas de précédent historique.

Néanmoins, le Bitcoin dispose de plusieurs qualités exclusives qui sont susceptibles de lui permettre de percer sur plusieurs marchés. Dont son interopérabilité, sa gratuité, sa sécurité et sa disponibilité mondiale.

La légalité du Bitcoin

La légalité du Bitcoin est une inquiétude difficile à dissiper. Le Bitcoin acquière toujours plus de crédibilité et de légitimité avec le temps. Il existe même des services de paiements tels que Paymium sous la même juridiction que les banques. Néanmoins, il ne fait aucun doute que les gouvernements risquent d'être fortement divisés sur le sujet complexe du Bitcoin. En particulier là où le Bitcoin représente une perte de pouvoir et un changement des structures monétaires existantes.

Néanmoins, le Bitcoin a aussi de nombreux atouts pour être considéré comme une monnaie d'échange légitime. Sans compter que certaines de ses propriétés font du Bitcoin un excellent terrain d'expérimentation pour développer des solutions de secours aux risques de crises financières qui planent sur l'économie. D'autre part, le Bitcoin n'est pas la monnaie tant attendue pour pouvoir accomplir des activités criminelles car l'anonymat du Bitcoin est partiel. Le journal de transaction sur le réseau Bitcoin est même au contraire un outil magnifique pour la tenue d'enquête criminelle. 

La faisabilité d'une interdiction du Bitcoin est également difficile à envisager. D'une part puisque diverses monnaies en ligne sont déjà autorisés et qu'une délimitation légale serait difficile à formuler. Mais surtout car le Bitcoin est un réseau mondial décentralisé, ce qui signifie que dans la supposition où le Bitcoin serait rendu illégal dans un pays, il continuerait de fonctionner. Tout au plus, une interdiction peut réduire la confiance des utilisateurs mais il n'existe aucun moyen de fermer le réseau Bitcoin pour de bon.

Malgré tout, il est impossible de prédire l'avenir du Bitcoin et il est prudent d'observer la situation.

La profitabilité du Bitcoin mining

Le système du bitcoin mining est au coeur de ce qui permet au réseau Bitcoin de fonctionner. Grâce à ce système, quiconque décide d'investir dans du matériel informatique pour le mettre à disposition du réseau peut être récompensé en percevant une partie des nouveaux BTC (bitcoins) créés. Toutefois, étant donné que la création de monnaie va diminuer progressivement jusqu'à s'arrêter lorsque 21 000 000 BTC seront en circulation, il y a un risque que le système ne devienne plus profitable.

Pour pallier à ce problème, il faudra alors qu'une quantité insuffisante de frais de transactions soient offerts aux Bitcoin miners afin d'éviter que beaucoup d'investisseurs honnêtes ne quittent le réseau, le rendant plus faible face aux attaques. Tout semble indiquer que le réseau dispose d'un potentiel de développement bien suffisant pour assurer cette transition au fil des années.

Des statistiques sur le Bitcoin

Blockchain offre des statistiques précises sur l'évolution de l'usage du Bitcoin et du marché.
BitcoinCharts offre des statistiques précises sur l'évolution de la valeur du Bitcoin.